Mathématiques

Quel que soit le niveau, les mathématiques sont une matière-clé des études scolaires (toutes orientations confondues) et supérieures (dans les orientations scientifiques et économiques).


Elles constituent même souvent un des axes de sélection et d’orientation d’études, et leur réussite conditionne donc l’accès aux niveaux d’études ultérieurs.

Ce constat crée souvent chez les élèves et étudiants un stress inutile, encore accru par le haut niveau d’abstraction des maths, qui donne vite l’impression de ne plus suivre le fil d’un cours. L’approche de nos professeurs consiste donc avant tout à démystifier le concept des « math qui font peur » pour montrer à l’élève ou à l’étudiant qu’il peut non seulement les maîtriser mais même y prendre un réel plaisir.

Car, si elles sont abstraites, les maths n’en sont pas moins logiques : leur bonne maîtrise dans le niveau en cours donne les fondements nécessaires à l’assimilation aisée des niveaux suivants. La bosse des maths n’est pas réservée de façon innée à quelques privilégiés : elle s’acquiert !

Plus d'infos sur notre approche ?

En savoir plus

"Ce message pour vous annoncer que ma fille a réussi son année scolaire avec fruit et passe en 4ème secondaire. …... plus"

Mme Ceuninck - 3ème secondaire

Lycée français ou écoles européennes / internationales ? Cliquez-ici

Lycée français – écoles européennes / internationales

Pourquoi les expatriés sont-ils concernés par le soutien scolaire ?

La mobilité internationale, en plein développement, trouve en général son origine dans le parcours professionnel des parents. Ceux-ci sont conscients des impacts que les déménagements répétés, vers des environnements parfois très différents, peuvent avoir sur l’ensemble de la famille. Ils sont plus que jamais désireux que le parcours de leurs enfants ne soit pas perturbé par les changements qu’ils vivent pendant leur scolarité.

Les réseaux d’enseignement internationaux veillent à donner à leurs élèves la plus grande similarité possible entre leurs implantations dans le monde. Mais ceci ne suffit pas toujours : l’arrivée dans une nouvelle ville, un nouveau pays, entraîne un risque de décrochage auquel il est primordial de s’attaquer immédiatement – c’est là que le soutien scolaire intervient, pour accompagner l’élève, lui faire reprendre confiance en lui et lui permettre de renouer avec la réussite.

Que propose Réussit’school d’original aux expatriés ?

Une écoute personnalisée

Le premier élément, fondamental, est qu’un cas n’est pas l’autre. Reussit’school développe une approche totalement individualisée des besoins de chaque famille et de chaque élève, à qui une solution sur mesure est proposée. Le choix adéquat du professeur, ensuite du rythme et de la durée des leçons est déterminant pour le succès du soutien apporté, qui fait l’objet d’un suivi personnalisé.

La connaissance des programmes

Le second aspect est que nos professeurs, depuis plus de dix ans, ont une connaissance profonde de différents systèmes d’enseignement fréquentés par les familles mobiles : outre les systèmes belge et luxembourgeois, ils maîtrisent le programme du Lycée Français, des Ecoles Européennes et de plusieurs institutions internationales. Ils couvrent toutes les matières et tous les niveaux.

Méthode de travail

Le troisième point fort de Reussit’school consiste à mettre l’accent sur l’apprentissage d’une bonne méthode de travail : ceci offre aux élèves la capacité de s’adapter plus facilement aux changements qu’ils rencontreront encore à l’avenir.

Une difficulté ? La remédiation appropriée

Enfin, il se peut qu’une difficulté d’apprentissage soit détectée – résultant parfois d’un récent changement d’environnement. Nos professeurs sont formés à cette détection et notre psychopédagogue pourra, avec eux, proposer les solutions adéquates de remédiation.

DANS LE SUPERIEUR, deux types de lacune peuvent se présenter suivant la situation de chaque
étudiant :

  • une lacune concernant une matière de l’année en cours et nécessitant une remise à flot ; ceci
    peut être ponctuel ou se prolonger quelque temps ;
  • une faiblesse portant sur les prérequis, c’est-à-dire un niveau de connaissance en sortie de
    secondaire qui ne permet pas de suivre aisément le programme choisi dans le supérieur.

Dans le premier cas, un programme de remise à niveau est proposé par le professeur et convenu
avec son étudiant. Il tiendra compte de manière précise du contenu du cours (théorie) et du
calendrier de séances d’exercices (travaux pratiques) qui l’accompagnent.

Dans le second cas, devenu fréquent, le professeur s’attellera à reprendre à la racine les lacunes
observées et à consolider les bases théoriques et pratiques (exercices), tout en faisant le lien avec les
matières en cours d’apprentissage, de façon que l’étudiant n’accumule pas de retard dans celles-ci.
Ce travail doit s’envisager sur une durée de plusieurs semaines au moins.
Dans les deux hypothèses, le travail réalisé peut être complété, le moment venu, d’un drill intensif de
préparation aux interrogations et aux examens.

Remplissez ce formulaire et nous vous rappelons !

Ou appelez-nous directement !

Téléphonez-nous

02/345.72.08