Travail Psycho-Pédagogique

Troubles de l'apprentissage

Difficultés scolaires

Sortir des difficultés scolaires avec réussit’school !

En primaire ou en secondaire, les difficultés scolaires sont nombreuses et peuvent avoir des origines variées: Troubles de l’attention, TDA/H,dyslexie,haut- potentiel , manque de motivation,perte de confiance,contexte familial… A chaque situation, sa solution !

  • Notre équipe, composée de spécialistes de l’apprentissage et des difficultés scolaires, est à votre écoute.
  • Grâce à nos compétences et à notre expérience nous vous apportons une solution professionnelle adaptée: 

La réussite de votre enfant est notre meilleure récompense !

Décrochage scolaire

Décrochage scolaire ?

  • Dans quelles situations ?

Problèmes familiaux ou personnels, Perte de motivation Problèmes relationnels à l’école Maladie, hospitalisation Ou…toute autre raison qui conduit à un décrochage scolaire

  • Quelles solutions ?

Une pédagogie personnalisée et un coaching personnel Un programme sur-mesure tenant compte du contexte personnel et familial La prise en charge par une équipe professionnelle expérimentée

  • Pourquoi choisir réussit’school ?

Notre équipe a l’expérience du suivi de jeunes en décrochage scolaire de tous niveaux Nos professeurs et coaches ont la maturité et la compétence pour gérer les situations particulières Notre approche globale permet de tenir compte de tous les aspects de la situation. La coordination et le suivi est assuré par le conseiller pédagogique, professionel de l’enseignement. Pour en parler, contactez-nous 02 345 72 08/ 0473 373 601

Troubles de l’apprentissage

Troubles d’apprentissage et du comportement: Soutien scolaire sur-mesure !

  • Dans quelles situations ?

En primaire et en secondaire, certains élèves doivent gérer des troubles d’apprentissage et /ou du comportement qui rendent le parcours scolaire difficile. Troubles dys TDA/H Troubles autistiques Lire le témoignage TEC Retard d’apprentissage

  • Quels besoins spécifiques ?

Besoin d’une approche pédagogique spécifique Besoin d’une assistance en classe Lire le témoignage Besoin d’un travail en collaboration avec une équipe médicale Besoin d’un rythme de cours et d’apprentissage spécial

  • Notre réponse

Un bilan pédagogique avec la famille Une concertation avec l’équipe enseignante de l’école et/ ou l’équipe médicale La coordination du dossier par la direction réussit’school La mise en place de solutions sur-mesure Le choix du professeur, tuteur, AVS spécialisé

  • Notre expérience

L’accompagnement  en classe par nos AVS de jeunes TED Le soutien scolaire à domicile pour jeune élève avec troubles autistiques Une pédagogie adaptée pour élèves avec troubles Dys Aide en méthode de travail pour élèves TDA/H

A chaque situation sa solution Parce que tous les enfants peuvent réussir ! Prenez contact avec notre équipe 02 345 72 08 /0473 373 601

 

 

Troubles de l’attention TDA/H

Troubles de l’attention / Hyperactivité

Les troubles de l’attention et/ou l’hyperactivité sont source de difficultés scolaires en primaire et en secondaire : L’expérience et les compétences pédagogiques de notre équipe réussit’school nous permettent de proposer un soutien scolaire sur-mesure avec des professeurs spécialistes :

Voici quelques uns des symptômes de ce trouble d’apprentissage :   TDA

  • Difficulté à commencer et terminer ses devoirs dans un temps limité
  • Erreurs d’inattention
  • Difficulté à être attentif de façon durable et soutenue
  • Tendance à être distrait, à oublier, à perdre

Hyperactivité

  • Tendance à remuer ses mains, ses pieds, à être agité
  • Difficulté à s’intéresser à des jeux calmes
  • Tendance à s’agiter, à courir, sauter, grimper…

Un programme de soutien scolaire sur-mesure permet de:

  • Travailler la concentration
  • Retrouver une motivation pour réussir
  • Etudier en profondeur pour une mémorisation durable
  • Insister sur la compréhension

Contactez-nous au 02 345 72 08 / 0473 373 601

Dyslexie

Dyslexie: Un soutien scolaire adapté pour réussir !

Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie sont des sources de difficultés scolaires en primaire, secondaire, supérieur. L’expérience et les compétences pédagogiques de notre équipe professionnelle permettent  d’apporter un soutien scolaire adapté à chaque situation. Lire notre article « comment aider les enfants dyslexiques... »

Voici quelques symptômes de dyslexie:

  • Difficulté persistante dans l’apprentissage de la lecture et de l’orthographe
  • Confusions de sons, inversions de lettres
  • Lecture hachée et hésitante

Attention ! Les difficultés de lecture ou d ‘orthographe peuvent avoir d’autres causes: troubles auditifs ou visuels, multilingiuisme, manque d’interêt…

Notre équipe propose une pédagogie spécifique en soutien scolaire pour gérer ces difficultés : contactez-nous pour en parler !02 345 72 08 / 0473 373 601

Haut potentiel

Haut Potentiel : oui à la réussite scolaire !

Haut potentiel: une grande facilité d’apprentissage mais des difficulés scolaires et des situations d’échec !  En primaire et en secondaire, notre équipe de professionnels réussit’school apporte des solutions de soutien scolaire spécifiques aux jeunes à haut potentiel

Voici quelques symptômes de Haut potentiel

  • Rapidité d’apprentissage
  • Grande capacité de raisonnement
  • Curiosité intellectuelle
  • Remise en question de l’autorité
  • Difficulté à respecter les règles
  • Attention variable en fonction de l’intéret personnel
  • Hypersensibilité

Depuis 8 ans, notre équipe apporte un soutien scolaire à de nombreux jeunes qui retrouvent la réussite scolaire: Contactez-nous pour en parler ! 02 345 72 08/ 0473 373 601

Claire Meynaert

Claire Meynaert – Licenciée en sciences psychologiques et de l’éducation

Le parcours singulier de Claire Meynaert l’a très tôt conduite à s’intéresser au développement de l’enfant dans toutes ses dimensions : somatique, motrice, cognitive et psychologique.

C’est en exerçant la kinésithérapie qu’elle a pris la mesure de la nécessité d’appréhender l’individu et très certainement l’enfant dans la pluralité de ses dimensions.

Considérant l’approche somatique par trop restrictive, elle retourne aux études pour parfaire sa formation.


Sa licence en sciences psychologique et de l’éducation obtenue à l’ULB en 1995, l’amène à relever un défi de taille : mettre ses compétences et ses connaissances au service d’une école fondamentale de l’enseignement ordinaire.

A l’école Singelijn, fréquentée par des enfants dits « favorisés », elle constate que les statistiques européennes se vérifient : les élèves en difficultés scolaires sont aussi nombreux que partout ailleurs.

Plus ou moins 10 % des élèves présentent des troubles instrumentaux qui les handicapent dans les apprentissages. Les difficultés en lecture, en écriture ou en mathématiques sont fréquentes sans compter les troubles de l’attention avec ou sans agitation psychomotrice.

Le milieu socioculturel a peu d’impact sur la fréquence des troubles d’apprentissage et sur la souffrance des enfants en situation d’échec scolaire.


Au quotidien, elle a également été confrontée aux difficultés rencontrées par les enfants à haut potentiel.
S’attachant à les diagnostiquer précocement, elle a, en collaboration avec les familles, mis en place des projets spécifiques pour aménager les parcours scolaires de ces élèves.
Leurs caractéristiques: une manière différente de raisonner, d’appréhender les savoirs, de se comporter face aux adultes et à leurs compagnons de classe, sont souvent mal comprises des enseignants et des familles.

Parfois, l’acte graphique est tellement difficile que seul le recours à l’ordinateur permet de développer leurs compétences à l’écrit.

Parfois c’est le comportement et les difficultés sociales qui sont à l’avant plan, parfois, c’est l’incapacité d’entrer dans la démarche académique indispensable aux apprentissages plus poussés qui débutent en 3ème et 4ème année.


Aussi souvent que nécessaire et chaque fois que c’était possible, Claire Meynaert a été à l’initiative de projets psychopédagogiques individualisés et adaptés au besoin des enfants. Il arrive que le saut de classe soit nécessaire pour sauvegarder la motivation.

Il ne s’agit jamais de « faire gagner du temps », ce qui serait totalement inadéquat mais bien de répondre à la précocité intellectuelle de l’enfant.

 

En partenariat actif enfant-enseignant-famille, ces projets ont fait l’objet d’évaluations fréquentes en fonction des objectifs fixés.

Ainsi, dans un contexte aussi normatif, elle a pu prouver que les différences présentées par les enfants ne constituaient pas un handicap pour l’ensemble de la communauté scolaire mais bien une richesse faite de défis passionnants, d’imprévus et d’ouverture au monde réel.

 

D’autre part, elle a pu prouver que l’échec scolaire n’était pas une fatalité et qu’il était tout à fait possible dans la très grande majorité des cas de l’éviter.

Le redoublement doit rester une mesure exceptionnelle réservée à des situations bien précises qui doivent toujours être évaluées conjointement avec l’élève et ses parents.

Les recherches en psychopédagogie montrent à foison que les redoublants sont toujours stigmatisés par leurs condisciples mais aussi par les adultes. Ils perdent toute confiance en eux et doutent de leur capacité à réussir l’école que, bien souvent, ils finissent tôt ou tard à désinvestir.

 

Comme la récompense obtenue après les efforts est constituée par la satisfaction d’avoir vaincu l’obstacle, chaque partenaire de l’éducation doit s’attacher à ce que les efforts demandés soient à la mesure de l’enfant. C’est alors un plaisir jubilatoire qui le pousse à rechercher d’autres défis à relever.

A ce stade de son expérience professionnelle en milieu scolaire, Claire Meynaert quitte ce cadre institutionnel pour se concentrer exclusivement sur l’enfant.

Connaissant parfaitement les limites de l’école et ses impératifs normatifs, elle se situe désormais à l’interface entre l’enfant et l’école. Son rôle de médiatrice est concentré sur le sens à donner  aux souffrances de l’enfant d’une part et aux attentes de l’école d’autre part.